Créer un lien symbolique (symlink) sous Windows

Windows offre la possibilité de créer des liens symboliques sur des fichiers (aka soft link sous Linux).
Les linuxiens grands spécialiste du « blathering » (disent : « blah blah, windows peut pas faire de liens symbolique mais linux le peut ».
Windows offre, aussi, la possibilité de créer des liens symboliques sur des répertoires et cela s’appelle une jonction. Une jonction de répertoire permet de créer un répertoire qui pointe sur un répertoire différent. De cette façon, il est par exemple possible de faire pointer le répertoire C:\swsetup vers C:\HP\swsetup. Et ceci de manière totalement transparente pour l’utilisateur.

Création de lien symbolique

Pour créer un lien symbolique sous Windows, il faut ouvrir une invite de commande CMD avec élévation de privilège (en tant qu’administrateur).

Appuyez sur [TOUCHE WINDOWS] + [X], dans le menu qui apparaît à côté du logo windows de votre barre des tâches, cliquez sur « Invite de commande (admin) ».

La création d’un lien symbolique se réalise avec la commande mklink.

Voici la syntaxe de la commande ainsi que ses options disponibles :

MKLINK [[/D] | [/H] | [/J]] Lien Cible

/D : Crée un lien symbolique vers un répertoire. Par défaut, il s’agit d’un lien symbolique vers un fichier.

/H : Crée un lien réel à la place d’un lien symbolique.

/J : Crée une jonction de répertoires.

Lien : Spécifie le nom du nouveau lien symbolique.

Cible : Spécifie le chemin d’accès (relatif ou absolu) auquel le nouveau lien fait référence.

La création d’un lien symbolique se fera alors simplement. Par exemple :

mklink traceroute \Windows\system32\tracert.exe

Même principe pour un répertoire. Même commande, même combat, seule l’option change.
Par exemple, créer un lien C:\swsetup qui pointe vers vers C:\HP\swsetup.
Il suffit de créer une jonction de répertoire de cette façon :

mklink /j C:\swsetup C:\HP\swsetup

Notez que le répertoire « source » ne doit pas exister. Dans l’exemple mklink /j C:\swsetup C:\HP\swsetup , C:\swsetup n’existe pas. La commande créera un lien qui sera vu par l’utilisateur comme un répertoire.

Lorsque l’on fait un DIR, les liens symboliques sont marqués comme <SYMLINK> avec la cible indiquée entre crochets.
et les jonctions de répertoires sont marquées comme <JONCTION>.

Si vous effacez un lien symbolique, la commande Delete ne suivra pas le lien, elle supprimera uniquement le lien.

Les liens symbolique sont peu ou mal gérés par les points de restauration Windows. Vous pouvez créer un point de restauration mais vous ne pourrez pas restaurer les liens symbolique que ce soit des fichiers ou des répertoires

Publicités
Cet article, publié dans déploiement, Deploiement, Deployment, links, scripts, Windows 10, Windows 7, Windows Server, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s